Lexode Créer un blog
Signaler un abusFermer

Soyons leur voix !!!!!

Les réponses à vos réactions

le 19/05/2008 à 21h14

Pourquoi refuser aux animaux la dignité que nous
accordons à la personne humaine?


Tout d’abord, voici la définition du mot végétarien pour qu’il n’y ait plus d’ambiguïté sur ce mot.

 Définition du dictionnaire :
- régime végétarien : d'où sont exclus la viande ET le poisson.

http://vegetarisme.org.free.fr/trucs/pagestrucs/art93.php

 

On me fait beaucoup de remarques sur mes convictions.

 

Alors voila ce que je fais pour la protection animale :

  • don à la SPA
  • j’ai adopté ma minette à la SPA
  • je ne compte pas la jeter par la fenêtre de ma voiture sur l’autoroute quand je vais partir en vacances cet été
  • j’ai réduit ma consommation de viande de 75% -- je suis passée de 2 fois/jour à 2 ou 3 fois/semaine -- (j’ai banni complètement le foie gras, le veau, l’agneau , le cheval et le lapin)
  • j’utilise uniquement des produis non testés depuis presque un an (gel douche, shampoing, dentifrice, maquillage, lessive…)
  • j’essaye d’informer le plus possible mon entourage et les gens que je côtoie, de la souffrance animale quelle qu’elle soit
  • je signe des pétitions
  • j’assiste à des conférences sur la protection animale
  • j’ai créé ce blog pour que les gens soient au courant de la souffrance animale

 

 

Je fais ce que je peux à mon niveau !

Je pourrais faire plus évidement.

Mais je fais beaucoup plus que la majorité des gens.

Vous qu’est-ce que vous faites ?

Je ne vous impose pas mes opinions, ma pensée, mes convictions, mon mode de vie, je veux juste vous montrez la souffrance animale. Je veux vous sensibiliser pour vous faire prendre conscience de la réalité.

Alors je vous prie de ne pas me charrier car je peux vous dire que lorsque je vous voie les filles maquillées avec des produits testés, ça me fait mal ! Quand je vous entends parler de la souffrance animal d’un air supérieur sa m’énerve, sa me met hors de moi mais je me contiens.

Alor ne venez pas me faire des leçons de morale, me dire de faire tout au lieu de faire qu’à moitié (je fais déjà du mieux que je peux) ou alors de me dire de m’occuper des humains en premier, les animaux on verra ensuite.

Voici les réponses aux réactions que je rencontre régulièrement.

Vous allez sûrement vous retrouver dans ces questions, vous mes les avez sûrement déjà posées…

j'espère que les réponses vous laisserons sans voix...

 

 

VOS RÉACTIONS

 

« Des êtres meurent chaque seconde sur la planète, alors pourquoi se préoccuper de la mort des animaux ? »

La vie est effectivement étroitement liée à la mort, elle n’est qu’un court passage. Seulement, il y a une différence entre être directement responsable d’une mort inutile et le fait que toutes vies se finissent un jour. A ce moment pourquoi ne tuer que les animaux et pourquoi vous-même continuez-vous à exister ? Pourquoi refuser aux animaux ce que vous vous attribuez à vous-même ?

 

« Renoncer à la viande causerait un chômage massif »

Quels emplois disparaîtraient ? Pareur (qui dénerve la viande), désosseur, tâcheron boucher, tueur d’abattoir, ou, masturbateur de dindons, castreur de porcs, sexeur de poussins, équarrisseur, chercheur en contention de porc à l’INRA. Épandeur de pesticides et de lisier ?
Je ne suis guère plus sensible à cet aspect du problème qu’au chômage des fabricants d’armes ou de centrales nucléaires. Toujours cette disproportion effroyable entre les intérêts des uns et des autres. Les animaux ne comptent pas dans ce calcul. De toute façon, des exemples de reconversion d’industrie existent (métallurgie, agriculture, etc.), elles ont produit, certes, du chômage à une période, mais l’activité humaine évolue et de nouvelles activités sont apparues. On peut dire que l’apparition de l’âge du fer a mis au chômage les tailleurs de silex dans le passé. Ne faut-il rien changer ? Il est possible, socialement, d’organiser une répartition équitable du travail et des richesses, pour que les évolutions soient profitables à tous.

« Il faut une alimentation équilibrée »

Un végétarien absorbe quotidiennement une nourriture variée : céréales et légumineuses, légumes frais et fruits de qualité, afin d’assurer un bon équilibre en glucides (hydrate de carbone), protéines, lipides, vitamines et sels minéraux. La viande, bien au contraire, déséquilibre l’alimentation par un excès de graisses saturées et de cholestérol, entrave la digestion par son manque de fibres et de vitamines et encrasse l’organisme par l’urée. A ceci s’ajoutent les résidus de l’élevage industriel : métaux lourds, pesticides, hormones, antibiotiques et divers médicaments, tous lourds de conséquences pour la santé des animaux et de ceux qui les consomment.

 

« Vous voulez imposer vos idées »

Comment le pourrions-nous ? Actuellement, c’est la consommation de viande qui est imposée. Très peu d’informations circulent sur le végétarisme et le végétalisme. Ne pas manger des animaux, c’est se retrouver dans le camp des minoritaires. Et même si nous voulions « imposer » le végétarisme et le végétalisme pour défendre les animaux, qu’y aurait-il de mal à défendre le faible contre le fort ? Chacun est d’accord pour protéger une femme battue, pourquoi cela serait-il différent pour les animaux ? Il n’y a pas si longtemps, peu de monde trouvait inacceptable que les femmes soient battues. Il en est de même pour les animaux actuellement. Peu de monde est choqué par le martyre qu’ils subissent et peu de monde trouve utile de les défendre. Nous voulons juste que les animaux ne soient plus maltraités.

 

«Je donne la priorité aux problèmes des humains. Après, je me poserai la question »

C’est là une manière de dire qu’on s’en fiche éperdument. Toujours cette volonté de donner la priorité aux humains ! Mais pourquoi aux humains spécialement, pourquoi pas aux français, ou aux coiffeurs (c’est ce que font les nationalistes et les corporatistes) ? C’est qu’en donnant une valeur particulière, sacrée même, aux autres humains, on a l’impression de s’en donner une à soi-même. Alors qu’être végétarien ou végétalien ne demande pas de temps et donne tout loisir à s’occuper d’améliorer le sort des humains les plus faibles. Pourquoi chercher à opposer l’un à l’autre ? Qu’est ce qui empêche d’être végétalien et de militer pour des causes humaines ? Cuisiner des végétaux ne demande pas plus de temps que de préparer de la viande.

 

« Je vous respecte, je suis tolérant, respectez-moi, soyez tolérants » :

C’est comme si un assassin demandait qu’on respecte son goût pour le meurtre pour motif de « choix personnel ». On oublie, seulement, que la consommation de viande n’implique pas qu’une seule personne, mais elle en implique au moins deux : celle qui mange et celle qui s’est fait tuer. Un animal n’est pas un objet, mais bien un être conscient, et manger de la viande n’est pas un acte sans conséquence sur autrui. Les « choix personnels » des personnes ne sont nullement neutres, ils sont les conséquences de toutes les influences du milieu (histoire personnelle, culture, etc.). Si une personne fait souffrir une autre personne, rien ne peut justifier de ne pas y donner une réponse collective pour l’empêcher. Toutefois, chacun peut évoluer, nous avons, nous aussi mangé de la viande. Nous essayons de respecter chaque être, mais cela ne nous empêche pas de trouver que la consommation de viande est un acte de cruauté.

 

« Faut-il condamner le lion qui tue des animaux ? »


L’humain n’est pas un lion, alors pourquoi les comparer ? Pourquoi chercher dans l’attitude des autres animaux quelque chose pour justifier l’attitude des humains ? Les lions mangent des fois des humains, est-ce que cela légitime le cannibalisme ? Que ce soit un humain ou un lion qui tue, cela n’enlève rien au fait que l’acte est cruel. Il est juste plus simple, en pratique, de demander aux humains de ne plus manger de viande, que de rendre végétaliens les lions de la planète.

 

 

Si vous avez encore d’autres questions ou d’autres réactions, n’hésitez pas !

Mais vous trouverez sûrement les réponses à vos questions en cliquant sur ce lien

http://www.zen-blogs.com/fr/reaction.php

le championnat de l'inacceptable

le 15/05/2008 à 14h09


Les 16, 17 et 18 mai 2008 est programmé à Cluny (Saône-et-Loire) un « championnat de France » de déterrage. Il s’agit d’un concours de chiens de chasse, dont les terrains de jeu seront les milieux naturels, et les « cibles » des animaux sauvages, en particulier des blaireaux.

SIGNER LA PETITION

Qu'est-ce que le déterrage ?

Le déterrage, ou vénerie sous terre, est une pratique de chasse extrêmement cruelle.

Cela consiste à faire sortir l’animal en creusant à l’aide de pelles, en l'acculant avec des chiens, puis de « l’arracher » de son terrier avec des pinces !

L’animal souffre énormément : Morsures par les chiens, éventuels coups de pelles et pioches, saisie avec une pince !


Pour plus d'informations :
http://www.abolition-deterrage.com/abolir_deterrage.htm
http://ours-loup-lynx.info/spip.php?article1270

Déterrage : Blaireau saisi avec une pince

Les animaux sont fréquemment « arrachés » de leur terrier avec une pince !


Déterrage : Renard mordu par les chiens

Les combats entre l'animal sauvage et les chiens sont très fréquents.

boycott des JO de Pékin

le 12/05/2008 à 18h23
cette vidéo est très réaliste, vraiment géniale !

N'oublions pas les horreurs qui se déroulent en Chine (les ours, les fourrures, la viandes de chiens et de chats, les ailerons de requins...)et notamment les zoo.

Les zoos en Chine
La souffrance à l'échelle olympique

Rapport d'une enquête spéciale de One Voice

Zoos visités
Des prisons pour animaux
Nulle part où se réfugier
Un spectacle sans fin
Dévorés vivants
Moqués et humiliés
Quand la Chine envisage des mesures de protection des animaux
Il est temps d'agir
Citations
Des tortues qui n'ont vraiment pas de chance

Cliquer sur les thèmes qui vous intérressent pour en savoir plus.
La Corée du Sud veut classer le
chien comme animal de boucherie

One Voice attire l’attention sur la volonté de la Corée du Sud d’accorder le statut d’animal de boucherie au chien, légalisant ainsi le commerce la viande de chien. Cette mesure – visant à produire une viande de qualité contrôlée – entraînerait une augmentation du nombre de chiens sacrifiés dans des conditions d’une cruauté extrême. Cette légalisation risquerait en outre d’être généralisée à d’autres pays d’Asie.

La Chine n’est pas le seul pays qui consomme de la viande de chien. La Corée du Sud abat chaque année des millions de chiens selon des techniques d’une grande cruauté pour les transformer en viande de boucherie. Cette pratique traditionnelle n’était jusqu’alors pas encadrée de façon réglementaire.

Fin mars 2008, le gouvernement sud-coréen a proposé que les chiens soient classés dans les animaux de production d’un point de vue juridique, mesure que certains gouvernements locaux ont déjà acceptée. Il s’agirait de considérer l’abattage et la transformation en viande des chiens de la même façon que pour le bétail. Les fermes-élevages de chiens seraient ainsi inspectés par les autorités sanitaires pour garantir aux consommateurs une viande de qualité.

Si cette proposition du gouvernement sud-coréen se concrétise, le commerce de la viande de chien deviendra une activité légale, qui permettra à tous les restaurants et magasins de proposer de la viande de chien sous toutes ses formes : conserve, saucisse, jambon... Des propositions de loi seront.....

Suite ici : http://www.protection-des-animaux.org/actualites/archives-1098.html

HLS

le 29/04/2008 à 20h55

HLS - HUNTINGDON LIFE SCIENCES (Angleterre )
Lumières sur les zones d'ombre

Il existe dans la campagne anglaise, un centre ultra-secret de vivisection HLS (Huntingdon Life Sciences). C'est le plus grand laboratoire d'Europe. Sur ses agissements, il n'existe que deux témoignages. Accablants. L'un porte sur les conditions épouvantables d'expérimentations sur les singes (voir l'article de The Observer), l'autre sur les brutalités auxquelles sont soumises des chiens.


Pour plus d'informations sur cet enfer voici une adresses :
http://www.experimentation-animale.org/actions/laboratoires/huntingdon.html


Voici une chanson, elle parle de ce laboratoire.
les paroles sont magnifiques.


ACTIVE SLAUGHTER : Smash HLS / Détruis HLS

Chanson traduite de l'anglais


Smash HLS

Peux-tu entendre le cri des victimes, la police du Cambridgeshire
protège les violeurs dans les rangs de ses unités
ainsi que les scientifiques terriblement maléfiques.
Le meurtre au nom du progrès, 500 animaux meurent chaque jour à HLS
Juste une autre statistique de la maltraitance à l'égard des animaux.
Les profits vont aux multinationales, les cosmétiques, les produits pétrochimiques

CHOEUR

Détruis HLS fermez cet horrible endroit
Détruis HLS et n'oublie pas Porton Down [base militaire anglaise pour les armes chimiques et bactériologiques]
Les droits des animaux ne passeront jamais à l'arrière-plan

A quoi mènent ces maltraitances d'animaux? Paupières cousues corps découpés, electrodes dans la tête
la guerre est menée contre les animaux.
C'est une guerre également contre les gens avec des produits qui tuent
La vivisection est de l'ordure inutile.
Et c'est la voie de cette saloperie de système protégée par l'Etat policier
Alors agissons avant qu'il ne soit trop tard.

Tu ne veux pas entendre de prêche sur les droits des animaux
tu penses que c'est un ramassis de merdre de petits-bourgeois libéraux.
Boycotter les produits, choisir les alternatives, diffuser l'information, récolter des fonds,
sont les voies de sauver des vies animales.
Proteste, résiste, ne sois pas intimidé si on te qualifie de "terroriste",
rappelle-toi que tu es l'ALF.